Pourquoi la formulation d'acquis d'apprentissage clairs et précis est-elle indispensable?

3. Pourquoi la formulation d'acquis d'apprentissage clairs et précis est-elle indispensable ?

3.1. Tout dispositif de formation vise l’apprentissage. Avant même de définir en quoi consistera le dispositif, il est essentiel de spécifier ce qu’en sont les résultats ou les effets attendus. Ce principe est en tout point similaire à celui qui est en vigueur dans n’importe quelle activité de conception, entre autres dans le domaine technique : avant de concevoir et de réaliser un circuit électronique par exemple, il est indispensable de décrire avec précision les effets attendus de la mise en oeuvre de ce circuit.

3.2. Pour les enseignants, responsables de dispositifs d’apprentissage, l’existence d’acquis d’apprentissage visés par ces dispositifs qui sont précis et bien formulés est nécessaire

  • pour focaliser la conception des dispositifs de formation en leur donnant des buts précis, à savoir : atteindre les acquis d’apprentissage déclarés comme étant ceux visés par le dispositif de formation ;
  • pour examiner dans quelle mesure les dispositifs de formation mis en oeuvre permettent effectivement d’atteindre les acquis d’apprentissage visés (une des questions à se poser dans une approche « qualité » de la formation) ;
  • pour concevoir des évaluations qui permettront de déterminer dans quelle mesure les acquis d’apprentissage visés sont effectivement atteints ;
  • pour examiner si les évaluations permettent effectivement de déterminer dans quelle mesure les acquis d’apprentissage visés sont atteints (une autre question à se poser dans une approche « qualité » de la formation) ;
  • pour communiquer les intentions des activités et des dispositifs de formation à toutes les parties prenantes : apprenants, collègues, direction d’études, employeurs, etc.

3.3. Pour les apprenants, l’explicitation des acquis d’apprentissage visés par un dispositif de formation sous une forme claire, précise, complète et connue (ainsi que réellement appropriable) permet de comparer leur situation à un moment donné du parcours d’apprentissage et la situation qu’ils doivent atteindre à l’issue de ce parcours. La connaissance des acquis d’apprentissage visés facilite donc l’autoévaluation, contribue à donner du sens à la formation et soutient la régulation de l’apprentissage par l’apprenant lui-même, donc sa motivation.

3.4. Grâce aux acquis d’apprentissage, l’enseignant contractualise la relation avec les apprenants : si les préacquis de l’apprenant incluent les prérequis du dispositif et si l’apprenant effectue correctement les activités d’apprentissage proposées, il atteindra les acquis d’apprentissage visés par le dispositif. Il sera en mesure d’en apporter la preuve en réussissant les évaluations. Ce « contrat didactique » est la base de la relation de confiance qui s’établit entre l’enseignant et les apprenants. Il exige, bien évidemment, que les activités d’apprentissage proposées aux apprenants mènent effectivement à l’atteinte des acquis d’apprentissage visés.

3.5. Pour les gestionnaires de programmes de formation, l’existence d’acquis d’apprentissage globaux (terminaux) et d’acquis d’apprentissage pour chaque élément du cursus est indispensable pour assurer la cohérence de celui-ci.

3.6. Pour les employeurs, les acquis d’apprentissage visés par un programme ou une filière définissent le profil attendu des diplômés.

3.7. Au niveau européen, les pays impliqués dans le processus de Bologne se sont engagés à utiliser des acquis d’apprentissage pour décrire les qualifications obtenues à l’issue de chaque programme de formation dans l’enseignement supérieur et établir le lien entre les qualifications nationales et le cadre européen CEC (EQF en anglais) [CEC] [EQF].

3.8. Postulat : la formulation claire, précise et complète des acquis d’apprentissage visés par tout dispositif de formation précède et est partie intégrante de toute réflexion (et de toute action) relative à un dispositif de formation existant ou à concevoir. Tout effort consacré à la formulation correcte des acquis d’apprentissage visés porte ses fruits dans les autres étapes de l’analyse et de la conception des dispositifs de formation.

glossaire

En complément

Deux autres termes sont souvent rencontrés dans le contexte des objectifs poursuivis par l’apprentissage [Hameline 1979] : Le terme finalité décrit une affirmation de principe à travers laquelle un groupe social identifie et véhicule ses valeurs; elle fournit des lignes directrices à un système éducatif.
EXEMPLE : « Former de véritables mathématiciens plutôt que de simples utilisateurs avertis des mathématiques ».

Un but sera pour nous un énoncé définissant de manière générale les intentions poursuivies par une institution à travers une action de formation.
EXEMPLES : « Permettre à l’étudiant d’acquérir une démarche mathématique » ou « Amener les étudiants à devenir de bons juristes ».

Dernière modification
12/12/2018