Evaluer la formulation des acquis d'apprentissage

11. Evaluer la formulation des acquis d'apprentissage

11.1. Que ce soit lors de l’examen des acquis d’apprentissage visés par (une partie d’) un programme de formation ou lors de la construction de la liste de ces acquis, il est utile de pouvoir formuler un diagnostic aussi objectif que possible afin de s’assurer de la qualité de la liste d’acquis et de déceler les éventuels points d’amélioration. Nous présentons ci-dessous deux grilles critériées (« rubrics ») (voir Cahier « L’évaluation des apprentissages ») : une première pour évaluer un acquis d’apprentissage pris individuellement et une seconde pour évaluer une liste d’acquis d’apprentissage.

11.2. Chaque grille propose une série non exhaustive de critères pouvant être pris en compte lors de l’analyse ou de la conception d’acquis d’apprentissage et de listes d’acquis d’apprentissage. Pour chaque critère, la grille distingue quatre niveaux de qualité (ou de perfectionnement), du plus faible (« - ») au plus élevé (« +++ »). Chacun de ces niveaux est décrit de manière à permettre de situer, pour chaque critère, le niveau atteint par la liste ou par l’acquis analysé. Une fois le diagnostic global ainsi construit, l’attention se portera évidemment sur les critères ayant un niveau de qualité plus faible que celui que l’on souhaite atteindre. Cela permet de revoir, selon les cas, la liste ou chaque acquis d’apprentissage et d’en faire graduellement progresser la qualité. Rappelons que la liste de critères proposés ne vise en rien l’exhaustivité : chacun devra compléter/alléger et adapter les grilles en fonction des cas particuliers.

11.3. La grille critériée proposée ci-dessous pour évaluer une liste d’acquis d’apprentissage s’inspire, entre autres, d’une grille utilisée par un grand nombre d’universités américaines [WASC]. Les critères utilisés sont regroupés en quatre catégories : contenu de la liste, structure, références, implication des étudiants. On remarquera que, pour certains critères, la formulation d’un diagnostic impose, en plus de la lecture de la liste, une analyse du processus de construction de la liste.

Une grille critériée (« rubrics ») pour évaluer un acquis d’apprentissagae visé

Catégorie de critère Critère - + ++ +++
Qualité
de la formulation
1. La formulation de
l’AAV indique clairement
ce que l’étudiant
devra pouvoir faire
(usage de verbes
d’action
adéquats) et comment
il pourra en apporter la
preuve
La formulation de l’acquis
n’est pas conçue pour
indiquer de quelle(s)
manière(s) un étudiant
pourra apporter la preuve
qu’il a atteint l’acquis visé ;
le verbe utilisé décrit un
état (savoir, connaître,
maîtriser, …) plutôt
qu’une action
La formulation de l’acquis
indique de quelle(s)
manière(s) un étudiant
pourra apporter la preuve
qu’il a atteint l’acquis
visé ; le verbe utilisé décrit
une action, mais néglige
d’indiquer avec précision
le contenu sur laquelle
cette action doit pouvoir
s’appliquer
_ La formulation de l’acquis
indique de quelle(s)
manière(s) un étudiant
pourra apporter la preuve
qu’il a atteint l’acquis visé ;
le verbe utilisé décrit une
action à effectuer sur un
contenu précis
2. La formulation est
centrée sur l’étudiant
La formulation décrit ce
que fera l’enseignant
La formulation ne fait
pas systématiquement la
distinction entre ce que
fera l’enseignant et ce que
l’étudiant sera capable
de faire
_ La formulation est explicitement
basée sur ce
que sera capable de faire
l’étudiant
3. Les conditions et situations
dans lesquelles
l’action décrite doit
pouvoir être faite sont
clairement définies
Les conditions et les
situations ne sont pas
précisées
Les conditions et situations
sont définies, mais
de façon lacunaire
Les conditions et
situations sont presque
complètement définies
L’ensemble des conditions
et situations dans
lesquelles l’action doit
pouvoir être faite est
clairement et complètement
défini
4. Le niveau de performance
attendu/requis
est indiqué
Le niveau de performance
n’est pas précisé
Le niveau de performance
est évoqué, mais
de manière imprécise,
sans rigueur
Le niveau de performance
attendu par tous est
spécifié
Plusieurs niveaux sont
spécifiés : un niveau minimal
de validation et des
niveaux plus élevés
Exemples 5. L’enseignant a élaboré
et communiqué aux
étudiants des exemples
illustrant les différents
niveaux de maitrise
envisagés pour l’AAV
L’enseignant n’a pas
présenté d’exemples
illustrant les différents
niveaux de maitrise
envisagés
L’enseignant fournit
des exemples illustrant
certains des niveaux de
maîtrise envisagés
L’AAV est assorti
d’exemples illustrant les
différents niveaux de
maîtrise envisagés
L’AAV est assorti
d’exemples illustrant les
différents niveaux de maîtrise
envisagés ; cela a fait
l’objet d’une discussion
avec les étudiants

Une grille critériée (« rubrics ») pour évaluer une liste d’acquis d’apprentissage visés (AAV) pour un programme ou une partie d’un programme de formation

Catégorie de critère Critère - + ++ +++
Contenu 1. La liste est complète La liste est incomplète ;
elle omet les AAV de
certaines parties du
programme ou des AAV
essentiels
La liste est raisonnable
et les acquis d’apprentissage
sont bien formulés
La liste est constituée
d’un ensemble d’acquis
focalisés sur les principaux
savoirs, savoir-faire,
attitudes et valeurs à
acquérir par le programme
de formation
Un organe indépendant
dans lequel siègent
des parties prenantes
externes à l’établissement
a validé la liste des AAV
2. La liste évite les
redondances et les
contradictions
Aucun effort n’a été fait
pour éviter les redondances
et les contradictions,
qui sont apparentes
Il y a un petit nombre de
redondances et/ou de
contradictions
_ La liste ne contient
aucune redondance ni
contradiction entre les
AAV
3. La liste est réaliste en
termes de préacquis,
d’horaires, de personnel,
de contraintes
logistiques
Il n’y a aucune trace d’une
réflexion pour vérifier
le caractère réaliste de
la liste
Certains enseignants
se sont consultés pour
assurer la compatibilité
entre les dispositifs dont
ils ont la charge
Le respect de l’ensemble
des contraintes fait l’objet
d’une préoccupation
systématique des parties
concernées
Un organe différent de
celui qui a constitué la
liste des AAV a validé sa
faisabilité concrète
Catégorie de critère Critère - + ++ +++
Structure 4. La liste est structurée
en catégories d’acquis
visés (cognitif, affectif,
psychomoteur, métacognitif)
La liste est incomplète ;
elle omet les AAV de
certaines parties du
programme ou des AAV
essentiels
La liste est structurée,
mais la place de chaque
AAV dans la structure
n’est pas nécessairement
évidente
La liste est structurée :
les acquis visés sont
classés en catégories bien
définies et justifiées
La structure de la liste a
été validée par un organe
différent de celui qui a
constitué la liste
5. La liste fait la part
entre AAV essentiels,
importants et utiles
La distinction n’est pas
faite
La distinction n’apparaît
pas suffisamment
clairement
Chaque AAV est systématiquement
caractérisé
selon son type essentiel,
important ou utile
La distinction entre AAV
essentiels, importants et
utiles a été validée par un
organe différent de celui
qui a constitué la liste
6. La liste fait la distinction
entre acquis
disciplinaires, généraux
et transversaux
La distinction n’est pas
faite
La distinction n’apparaît
pas suffisamment
clairement
La liste est structurée
selon les types transversaux,
généraux ou
spécifiques
La distinction entre AAV
transversaux, généraux et
spécifiques a été validée
par un organe différent
de celui qui a constitué
la liste
7. La distinction entre
les acquis des différents
niveaux (bachelier
et master) apparait
clairement
La distinction n’est pas
faite
La distinction entre les
niveaux bachelier et
master n’apparaît pas
suffisamment clairement
La liste est structurée
en fonction des niveaux
bachelier et master et
cette distinction apparaît
clairement
La structure de la liste a
été validée par un organe
différent de celui qui a
constitué la liste
8. La liste distingue
clairement les activités
et les acquis visés par
ces activités
La formulation ne fait
pas la distinction entre
contenu d’une activité et
acquis visés par l’activité
On confond parfois les
activités (p. ex. : faire un
stage) et les acquis visés
par ces activités (p. ex. :
appliquer les concepts
appris au cours dans un
cadre professionnel)
Pour la plupart des activités,
la distinction entre
contenu de l’activité et
AAV est nette
Il n’y a aucune confusion
entre le contenu d’une
activité et les acquis
qu’elle vise
Catégorie de critère Critère - + ++ +++
Références 9. La liste prend en
compte les AAV qui
découlent des valeurs
de l’institution
La liste ne tient pas
compte des valeurs de
l’institution
Certains AAV en rapport
avec les valeurs propres à
l’institution sont omis
La liste contient tous
les AAV qui découlent
des valeurs propres à
l’institution
Chaque AAV de la liste fait
explicitement référence
aux valeurs propres à
l’institution
10. La liste prend en
compte les normes
nationales ou internationales
éventuelles
de la discipline ou du
domaine
La liste ne tient pas
compte des normes
nationales et internationales
Certains AAV qui relèvent
de normes nationales et
internationales sont omis
La liste prend en compte
les normes nationales et
internationales dans la
discipline
La liste est conforme/fait
explicitement référence
aux normes nationales
et internationales dans la
discipline
11. Toutes les parties
prenantes (gestionnaires
de programmes,
autres enseignants,
employeurs potentiels, ...)
sont identifiées et
consultées. On a tenu
compte de leurs avis.
On n’a pas jugé utile de
faire la liste des parties
prenantes
Certaines parties
prenantes n’ont pas été
consultées
Toutes les parties prenantes
ont été consultées
et on a tenu compte
de leurs avis dans une
certaine mesure
La liste fait l’objet d’un
consensus explicite et
formalisé de toutes les
parties prenantes
Catégorie de critère Critère - + ++ +++
Implication des

étudiants
12. Les acquis d’apprentissage
visés par le programme
sont communiqués
aux étudiants
Peu d’informations sont
fournies aux étudiants
à propos des acquis
d’apprentissage visés par
le programme
Les étudiants ont une
connaissance fragmentaire
des acquis
d’apprentissage visés par
le programme ; ils n’en
perçoivent pas nécessairement
la portée ou
l’utilité
Les étudiants ont une
bonne connaissance des
acquis d’apprentissage
visés par le programme
L’organisation est telle
que les étudiants sont
systématiquement mis
au courant des AAV; ils en
perçoivent l’intérêt
13. Les étudiants
s’approprient effectivement
les acquis
d’apprentissage
Aucun dispositif
particulier n’est prévu
pour s’assurer que les
étudiants comprennent
et acceptent les acquis
d’apprentissage
L’information à propos
des acquis d’apprentissage
visés est laissée à
l’initiative des enseignants
; elle n’est pas
systématique
L’information à ce
propos est systématique
; les documents sont
facilement accessibles
et les enseignants y font
référence pour situer les
activités et les évaluations
Un groupe représentatif
des étudiants est invité à
vérifier l’appropriation
14. Les étudiants
exploitent de manière
efficace les acquis
d’apprentissage pour
piloter leurs études
Rien n’est prévu pour
s’assurer que les étudiants
exploitent de manière
efficace les acquis
d’apprentissage pour
piloter leurs études
Les étudiants utilisent
cette connaissance dans
une certaine mesure
pour piloter leurs activités
d’apprentissage
Les étudiants utilisent
effectivement les AAV
pour piloter leur apprentissage
Les étudiants utilisent de
manière systématique la
liste des acquis d’apprentissage
et les critères
d’évaluation pour évaluer
leur propre progression
dans l’apprentissage et
piloter celui-ci
15. Les étudiants participent
au processus
d’élaboration et/ou de
révision de la liste des
acquis d’apprentissage
Les étudiants ne sont
pas partie prenante à
l’élaboration / révision de
la liste des AAV
Certains enseignants
consultent les étudiants
lors de l’élaboration ou
de la révision de la liste
des AAV
La plupart des enseignants
consultent les
étudiants lors de l’élaboration
ou de la révision de
la liste des AAV
Des délégués des
étudiants participent
de manière formelle à
l’élaboration et à chaque
révision de la liste des
AAV
Dernière modification
13/12/2018